Marabout

BOUQUET Jean-Louis – Les filles de la nuit

Réf: fh-
2,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Dans ce recueil

- Les Filles de la nuit

- Les Pénitentes de la Merci

- Caacrinolaas

- La Fontaine de Joyeuse

- La Figure d’argile

Extraits

1/   Quelques mots diffus me représentèrent ce baron comme un amateur-mécène, qui étendait sa passion pour une catégorie d’objets jusqu’à des recherches et des travaux personnels. Pourtant, le secret en question n’était pas gardé avec des précautions farouches, puisque, sans transition, mon visiteur me pria d’accepter en cadeau les deux poupées.

   Je me sentais séduit : ces figurines, d’une exécution raffinée, étaient en quelque sorte ma progéniture spirituelle ; mais, en raison de leur perfection, elles représentaient un long labeur, elles avaient du prix ; je ne croyais pas devoir les accepter sans rémunérer leur auteur.

   A peine eus-je parlé d’argent que le modeleur jeta des hauts cris. Il insista pour me faire offrande de ces babioles. Il ajouta, il est vrai, que si je me trouvais satisfait de son talent, je pourrais le lui témoigner en passant commande de quelques autres pièces, à des conditions avantageuses.

   « Bon, pensai-je, me voici pris par un doigt dans un charmant piège ! »

   Mais lorsque l’homme m’eut dit son chiffre, je l’estimai réellement modique et m’en étonnai.

   - C’est le tarif d’artiste à artiste ! déclara-t-il avec onctuosité : je me flatte de faire de vous un collectionneur, un adepte des poupées et des marionnettes.

   Il me conquit, en effet, puisque je devins bientôt, par acquisitions successives, possesseur de deux douzaines de « sujets », tous issus de mes romans. Leur fabrication exigeait, en moyenne, une couple de semaines. Je transformai en vitrine une vieille et vaste bibliothèque dressée au fond de mon studio. Là, des ampoules de diverses nuances, judicieusement disposées, permettaient de magnifier mon petit peuple, sous des luminosités savantes.

   Je fus bientôt, exactement comme l’avait souhaité le fabricant, habité par une tendresse saugrenue, exquise, à l’égard de mes poupées. Devant elles, je m’émerveillais de la beauté, de la menue précision des traits ; j’avais toujours l’impression d’y redécouvrir, matérialisés avec une fidélité déconcertante, les vaporeux aventuriers de mes cogitations feuilletonesques. Et il m’advenait de confesser, in petto, que c’était pitié de voir l’artisan consacrer à des fichaises autant de conscience et de gentil talent.

 

2/ Le professeur S. Klapp, à qui est emprunté le texte de cette épigraphe, en avait lui-même choisi une, pour la placer en tête de son gros manuscrit, mais il l’avait simplement faite d’un célèbre soupir du faune de Mallarmé :

   Alors m’éveillerai-je à la ferveur première,

   Droit et seul, sous un flot antique de lumière,

   Lys ! et l’un de vous tous pour l’ingénuité.

   Or, il faut bien le dire, cet ornement pseudo-païen, aussi brillant, léger, impalpable que la rosée matinale, déconcertait tout d’abord, au fronton d’une glose de douze cents pages, traitant de problèmes de libido et e psychopathologie dans une langue plutôt aride.

   Mais, si l’on en reproche la citation qui vient prélevée sur le propre texte de S. Klapp, et quelques autres personnages non moins caractéristiques de son ouvrage, on demeure frappé de la ténacité avec laquelle l’éminent observateur recherchait la notion de pureté originelle, même au fond des frénésies que le stupre peut déchainer chez l’homme.

   C’est que l’inquiète humeur, les tendances innées de Klapp – issu d’un milieu religieux, et même rigoriste ! – l’incitaient à la réédification d’un ordre spirituel, à la découverte d’une éthique du subconscient, qu’il pût opposer à l’amoralité crue des conceptions freudiennes, alors en plein triomphe. Certains ne lui reprochaient pas ce qu’ils dénommaient une « prise de position philosophique », autrement dit un péché contre le principe de neutralité de la science !

 

Descriptif

Editions Marabout Fantastique 641 année 1978, bon état général, couverture souple, tanche et dos très légèrement marqués et moyennement passés, pages jaunies, tranches légèrement salies, livre d’occasion broché format poche de 11,7x18,2 cm, 224 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser