Larousse

CORNEILLE - L’illusion comique

Réf: c-lcic
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Avec une Notice biographique, une Notice historique et littéraire, des Notes explicatives, des Jugements, un Questionnaire sur la pièce et des Sujets de devoirs par Pierre Mélèse, Docteur ès Lettres, Professeur de Première à l’Ecole Alsacienne
 
Comédie de 1636
 
Extrait des Notices
 
Sources
   Il serait difficile de parler de sources pour cette pièce hybride qui comprend une partie des éléments contradictoires des pièces précédentes de Corneille. Dans cette œuvre d’un goût tout espagnol, bien qu’on n’en ait pas trouvé l’original, on reconnaîtra cependant quelques sources particulières : le personnage de Matamore, qui fut un des éléments essentiels du succès de la pièce, fut inspiré à l’auteur par la longue lignée des soldats fanfarons qui va du Miles glorius de Plaute au Rodomont des Contents de Turnèbe ; l’actualité de l’Espagne, alors combattue par Richelieu et qu’il était de mode de railler, n’est pas sans avoir influencé Corneille qui, par des rodomontades de Matamore, prélude aux manifestations de cet héroïsme espagnol qui éclateront dans le Cid. Quant au tableau de la vie des comédiens du cinquième acte, il est fort probable que l’auteur se souvenait tant de La Comédie des Comédiens de Gougenot, jouée en 1633, que de la comédie du même nom de Scudéry, de 1635. Enfin le magicien qui mène l’action est celui des pastorales, où ce personnage était alors fréquemment utilisé, et fort pratique d’ailleurs pour produire ou dénouer des situations.

Editions Larousse Collection Classiques Larousse année 1937, bon état général, couverture souple, tranche et dos légèrement marqués et passés, pages jaunies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,2 cm, 100 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser