Marabout

BROWN Harry – Promenade au soleil

Réf: ra-mgB211
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « A walk in the sun » Harry Brown 1944.

Traduit de l’américain par Lucienne Molitor

Extrait

   Le sergent Porter avait pris une motte de terre dans sa main. Il en détachait un fragment qu’il écrasait sur sa paume puis il laissait filtrer la fine poussière à travers ses doigts calleux. Il comptait les fragments qu’il pouvait détacher de chaque motte, des morceaux assez gros, d’un pouce environ d’un bout à l’autre. Une motte lui en donna sept, une autre neuf. Puis il n’y eut plus à sa portée aucune motte de bonne dimension. Il ne se sentait pas l’envie de se lever pour en chercher d’autres. En fait, il se sentait abattu et apathique. Les événements semblaient avoir passé au-delà et au-dessus de lui. Le sergent Porter avait complètement perdu pied. La plaine desséchée et brûlante s’étendait aurour de lui ; et ce n’était qu’un vide qui le prenait à la gorge et qui lui faisait peur. Il était difficile de dire exactement ce qui arrivait au sergent Porter.

   Peut-être avait-il eu une trop grosse portion de guerre. A coup sûr il en avait eu beaucoup – près d’une année. Des scènes de Tunisie et de Sicile continuaient à danser par éclairs devant ses yeux. La quantité de guerre qu’un homme peut absorber varie de l’un à l’autre. Il y en a qui sont bons pour une seule action ; d’autres peuvent résister des années entières. Mais quand un homme en a son compte, quand il en a soupé, quand il commence à trembler et à regarder tout autour de lui, et à trembler en regardant éternellement le même point immobile, une seule chose reste à faire, le retirer du front, l’embarquer et le renvoyer là où les côtelettes poussent sur les arbres et où le seul bruit est celui du canon du couvre-feu. Il pourra y être de quelque utilité. Mais pour le front c’est un homme fini.

   C’est à peu près ce qui arrivait à Porter. C’était un bon soldat, mais il était au bout de sa course. Il avait vu quantité de combats et il les avait traversés, la tête basse et les yeux ouverts. Mais le total l’avait amené au bout de sa résistance.

 

Descriptif

Editions Bibliothèque Marabout Géant B211 année 1964, état général moyen, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, pages jaunies, livre d’occasion broché format poche de 11,8x18,2 cm, 192 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser