Marabout

VERNES Henri – Bob Morane, Formule X 33

Réf: ra-mpbm51
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extraits

1/   Le commissaire Ferret considérait avec incrédulité l’employée qui se trouvait debout devant lui : une jeune fille de vingt ans environ, dont le visage était encore bouleversé par la frayeur. C’était elle qui, tantôt, avait poussé ce premier hurlement, à l’étage, peu de temps après que la lumière fût éteinte.

   - Vous n’allez quand même pas continuer à affirmer, mademoiselle Fort, que cette lampe électrique se promenait toute seule ? fit le policier.

   La jeune fille hésiter, comme si elle doutait à présent de la fidélité de ses sens, puis elle secoua la tête de haut en bas, pour répéter, comme elle l’avait fait plusieurs fois déjà :

   - Je vous assure, monsieur… Toute seule… J’ai réellement eu l’impression que personne ne la tenait… Toute seule…

   Depuis un moment déjà, la police était arrivée sur les lieux et le courant avait été rétabli. Le bureau directorial de la librairie Tous les livres, était maintenant envahi par les policiers commandés par le commissaire Ferret, qui avait pris momentanément possession des lieux. En plus de la jeune employée se trouvaient là également M. Bernard Philippe, directeur de l’établissement, Bob Morane et Bill Ballantine, qui connaissaient bien le commissaire avec lequel, naguère, ils avaient collaboré.

   Devant l’embarras de la jeune employée, Morane crut bon d’intervenir. Il s’adressa à Ferret, assis pour l’instant derrière le bureau directorial.

   - Quand j’ai été frappé, au bas de l’escalier, commissaire, j’ai également eu l’impression que la torche électrique n’était tenue par personne. Mais son rayon m’éblouissait, et cela sans doute explique cette illusion.

   Le commissaire Ferret observa Bob avec attention et curiosité, pour dire, au bout d’un moment.

   - Je vous connais depuis pas mal de temps, commandant Morane, non seulement pour avoir travaillé avec nous, mais aussi de réputation, et je sais que vous n’êtes pas homme à prendre des vessies pour des lanternes. Votre témoignage me pousserait au contraire à croire que cette lampe se promenait réellement toute seule… si c’était possible, bien sûr. 

   Le policier se tourna vers l’employée et lança :

   - Ce sera tout momentanément, mademoiselle Fort. Vous pouvez vous retirer, mais ne quittez pas la maison pour l’instant. Nous pourrions encore avoir besoins de vous.

 

2/   - Commandant, nous avons oublié quelque chose !

   Bob Morane, qui courait en direction de sa Jaguar stationnée de l’autre côté de la rue, face à la maison du professeur Joliette, s’arrêta pile et se tourna vers Ballantine qui venait sur ses talons.

   - Que veux-tu dire par « nous avons oublié quelque chose », Bill ?

   - Le professeur Clairembart devait venir passer la soirée chez nous, et l’heure approche. Il va être à la porte.

   Morane eut un geste de contrariété.

   - C’est vrai Bill… J’avais complètement oublié. Avec ces événements…

   Il jeta un coup d’œil à sa montre-bracelet, pour continuer :

   - Et tu as raison, l’heure approche… Nous pourrions peut-être téléphoner au professeur de remettre sa visite.

   - Il doit déjà être parti de chez lui… Vous connaissez sa ponctualité.

   Le visage de Morane se renfrogna davantage encore, puis soudain s’éclaira :

   - Mme Durant, ma brave concierge, connaît bien le professeur. Elle lui ouvrira la porte de l’appartement et il pourra nous attendre en mettant à mal ma bouteille de xérès.

   - Vous oubliez, commandant, fit encore remarquer l’Ecossais, que c’est justement le jour de sortie de Mme Durant, et qu’elle doit être dans sa famille, en banlieue, d’où elle ne reviendra sans doute que fort tard.

   A nouveau, le visage de Bob se renfrogna et il se passa la main droite dans ses cheveux, ce qui chez lui était signe de perplexité, voire de mécontentement.

   - Diable, Bill, tu as raison, fit-il. On ne peut quand même pas laisser le professeur à la rue. Impossible quand même d’autre part de laisser tomber l’Institut International de Neuilly. Le risque serait trop grand… Et puis, nous avons promis au commissaire Ferret, qui s’en est déjà allé avec ses hommes.

   Morane demeura un instant songeur, puis il se frappa le front.

   - Mais c’est simple ! s’exclama-t-il. Tu files quai Voltaire intercepter le professeur Clairembart, vous m’attendez tous deux pendant que je règle ma petite affaire à l’Institut international. Le temps de récupérer l’exemplaire du Traité de Physique Elémentaire, et je rapplique dare-dare.

   - Cela pourrait ne pas être aussi facile que vous l’espérez, commandant, et j’aimerais vous accompagner. Peut-être ne serons-nous pas trop de deux pour…

 

Descriptif

Editions Marabout Pocket Bob Morane 51 année 1970, état général moyen, couverture souple, tranche et dos moyennement marqués et passés, intérieur passé, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,8x18,2 cm, 160 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser