Fleuve Noir

CHABREY François – La vingt-cinquième image

Réf: esp-fne638
1,20 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

François Chabrey est le pseudonyme de deux auteurs (comme pour Paul Kenny) : Marcel-Georges Prêtre et Marc Waeber.

Extrait

1/   Après son entrevue avec le colonel Carlson, Frankie Matthews était rentré chez lui : un studio confortable, avec une petite cuisine et salle d’eau, au septième étage d’un bâtiment qui en comptait vingt, vers le milieu de la Constitution Avenue. Sitôt refermée la porte de son logis, il avait ôté ses chaussures et ses chaussettes. C’était une de ses manies. Il adorait se trouver pieds nus et se mettait ainsi à l’aise à tout propos, et même quelquefois, hors de propos.

   Il éprouva avec délice le moelleux de la moquette de son studio. « C’est bête d’acheter une moquette épaisse, tendre et coûteuse, et de l’écraser de ses semelles », avait-il dit un soir à l’une de ses amies qu’il avait invitée chez lui, et qui s’étonnait de le voir se déchausser avant même de l’embrasser et de lui demander ce qu’elle voulait boire.

   Puis il enleva son veston et son chapeau, les jeta sur le large divan qui était le meuble le plus impressionnant de l’appartement ; il desserra sa cravate, retroussa les manches de sa chemise. Il faisait déjà chaud à Washington en ce mois de mai. Il entra dans sa cuisine et y prit dans une armoire murale une bouteille de cognac entamée. Il préférait en général le cognac au Whisky. Il avala une longue gorgée, au goulot. Puis il choisit un verre à dégustation et, le verre dans une main, la bouteille dans l’autre, il retourna en son studio et s’assit au bord du divan, posant bouteille et verre sur une table basse. Il alluma une Camel et resta un moment songeur. Puis il décrocha le téléphone qui était à la tête de son lit, composa le numéro du motel Picklis et demanda le pavillon n°25.

 

2/   Résumé

   Comment peut-il se faire qu’un document secret, intéressant la Défense Nationale Américaine, tiré dans les laboratoires du Pentagone, soit en possession d’un agent de l’Allemagne de l’Est seulement quelques heures plus tard, alors qu’il est prouvé que la chose est manifestement irréalisable ?

   C’est pour avoir la clé de ce mystère que la CIA envoie ses meilleurs agents en Europe.

   Franck Matthews devra d’abord se rendre en Allemagne de l’Est malgré les risques que cela représente, puis son enquête le conduit en Irlande où peu à peu la lumière commence à se faire.

   Il remonte patiemment toute la filière, éliminant les intermédiaires et détruisant tous les rouages de l’organisation et utilise les armes de ses adversaires pour les mettre échec et mat.  

 

Descriptif

Editions Fleuve Noir espionnage 638 année 1967, Etat général Moyen, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 256 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser