Fleuve Noir

KENNY Paul – Coplan se venge

Réf: esp-fnk15
1,20 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   A l’époque, il avait été accueilli à Toronto par Perry Walborn, qui devait malheureusement perdre la vie peu après. Gilles Cordeau s’était joint à eux, quarante-huit heures plus tard, à Montréal.

   Un curieux homme, ce Cordeau. La quarantaine, blond, petit, fluet, portant lunettes. Il était suprêmement effacé, paraissait timide à l’excès. Pourtant, il était doué d’une énergie peu commune et son courage physique stupéfiait ses collègues quand d’aventure, les circonstances l’amenait à le montrer.

   Qu’était-il devenu, au fait ?

   S’il était toujours attaché, sous le couvert d’un poste administratif, à l’ambassade d’Ottawa, Coplan n’hésiterait pas un quart de seconde à se l’adjoindre. Pour une raison primordiale : Gilles Cordeau était le seul au monde à être mieux documenté sur le réseau Harrisson que Coplan lui-même, et cela parce qu’il avait entamé l’enquête avec un inspecteur canadien – également décédé – dès la mort de Straper, c’est-à-dire avant même que le Vieux fût informé. Par conséquent, Cordeau était le plus qualifié pour l’aider à démêler cet imbroglio.

  

2/   Quelques instants plus tard, dans un salon attenant à un cabinet de travail, Chauveau reprit avec jovialité.

   - Je vous ai confondu de prime abord avec un de vos compatriote, figurez-vous ! Un envoyé du ministère des Affaires économiques qui m’avait été présenté par une amie… Il a votre stature et, sous ce mauvais éclairage du perron, la ressemblance était plus grande qu’elle ne l’est en réalité. Que me vaut l’honneur de votre visite, monsieur Coplan ?

   L’interpellé rabaissa son col, déboutonna son manteau.

   - Quand avez-vous rencontré Dupuis pour la dernière fois ? s’enquit-il d’un ton empreint de bonhomie.

   - Ah ? Vous le connaissez aussi ? s’étonna joyeusement le quinquagénaire. Moi je ne l’ai vu qu’une fois, d’où ma méprise. Il est venu ici, lors d’une soirée, peu après mon retour d’Ottawa. Un charmant garçon : brillant causeur… J’ai remercié Lise de nous l’avoir amené. Nous, Canadiens, nous sommes toujours heureux de bavarder avec des Français.

   - Etait-ce le soir où Gilles Cordeau est venu également ?

   - mais oui ! Décidément, nous avons des relations communes, se réjouit Chauveau en se caressant les mains. Gilles est un de mes bons amis. Mais nos occupations respectives nous laissent trop peu de loisirs et les occasions sont rares…

   Coplan se rembrunit.

   - N’êtes-vous pas au courant de la triste nouvelle ?

   Inquiet, Chauveau le regarda, les sourcils froncés.

   - Quelle nouvelle ?

   - Eh bien… Le décès de Gilles.

   Le brave homme parut frappé par la foudre.

 

Descriptif

Editions Fleuve Noir Kenny K 15 année 1974, Etat général Moyen, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 224 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser