Le livre de poche

ACREMANT Germaine – Ces Dames aux chapeaux verts

Réf: f-ldp2401
2,00 € TTC
 Hors stock
Ajouter au panier
Description
Avis

L’auteur
 
   Fille d’un médecin de Saint-Omer (Pas-de-Calais) où elle est née en 1889, Germaine Acremant termine en Ecosse ses études commencées dans sa ville natale et se marie. C’est pendant la guerre de 1914-1918 que l’idée d’écrire vient à cette jeune femme sportive et dotée d’un joli talent d’aquarelliste. Son coup d’essai en littérature lui vaut la notoriété : la Société des Gens de Lettres couronne « Ces dames aux chapeaux verts » (1922) dont elle tire avec son mari, Albert Acremant, une comédie à succès. Maintes fois réédité, ce roman est suivi de beaucoup d’autres parmi lesquels « Gai, marions-nous » qui a obtenu le Prix national de Littérature (1927), « La Route mouvante » (Prix Montyon 1940), « Arrière-saison » (1942), etc.
   Plusieurs d’entre eux ont également fait l’objet d’une adaptation pour le théâtre, toujours en collaboration avec Albert Acremant.
 
Résumé du livre
 
   Son père ruiné s’étant suicidé, Arlette, âgée de dix-huit ans, doit accepter l’hospitalité de ses cousines Davernis. La perspective ne l’enchante guère, ses parentes ayant une solide réputation de vieilles filles ridicules. Sa première journée dans la paisible maison blottie près de la cathédrale confirme ses craintes : Telcide qui régente la maisonnée, Rosalie, Jeanne et même Marie qui n’a guère que trente-cinq ans, ont toutes l’allure de religieuses laïques.
   N’ont-elles jamais voulu d’autre vie que cette existence plate et quasi claustrale ? Le hasard met entre les mains d’Arlette le journal tenu jadis par l’une d’elles. Qui a rêvé du professeur Ulysse Hyacinthe et vu ses espoirs réduits à néant par une mère vaniteuse qui jugeait l’élu pas assez brillant ? Une enquête discrète lui apprend qu’il s’agit de Marie.
   Or l’amoureux évincé revient à ce moment dans la ville. Arlette décide de les réunir et découvre, après bien des peines, qu’à vouloir faire le bonheur des autres on fait parfois le sien.
   L’histoire de « Ces Dames aux chapeaux verts » n’est pas seulement un conte qui finit bien, c’est aussi une délicate peinture de la vie provinciale que sa tendresse et son humour ont rendue célèbre.

Editions Le livre de poche n°2401 année 1976, ISBN 2253015423, état général correct, couverture souple, couverture tranche et dos un peu marqués, tranches des pages et intérieur jaunis, livre d’occasion broché format poche de 11x16,5 cm, 383 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser