J'ai lu

LIU Marjorie M. – L’œil des cieux

Réf: fh-jald9505
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Eye of heaven » Marjorie M. Liu, 2006.

Traduit de l’américain par Tiphaine SCHEUER

Extraits

1/   La bombe était facile à désamorcer. Pas de télécommande. Tout ce qu’il fallait, c’était une simple interruption d’électricité dans le minuteur. Blue avait déjà fait ce genre de choses des milliers de fois, pendant son séjour dans la marine. Rien qui n’aurait dû être une réelle menace, étant donné ses compétences en électronique.

   Sauf que cette fois-ci, quelque chose semblait clocher.

   Il ouvrit plus grand son esprit, chassant ses pensées, cherchant assidûment une autre piste, un murmure de courants dangereux, mais il y avait trop de choses autour de lui – téléphones portables, télévisions, voitures, radios, lignes électriques, et même les corps humains – et son esprit se noyait au milieu de toutes ces sensations. Blue tourna…

   Il sentit l’explosion dans sa tête avant même d’être heurté par le souffle de la déflagration. Ses pieds quittèrent le sol. Il découvrit les joies du vol plané.

   Plus tard, Blue se souvint d’avoir hurlé. Il se souvint de l’odeur de fumée et de sang quand, juste à côté de lui, un enfant avait gémi comme si son cœur avait été en train de lâcher. Il se souvint des sirènes, des cris, de la sensation de piqûres dans ses bras. Une autre voix, la voix d’une femme, douce et légère.

   Il se souvint également d’un sentiment de culpabilité.

   Mais ça, c’était plus tard. Blue avait d’abord glissé et perdu contact avec la réalité.

 

2/   En dépit du bon sens – car, d’expérience, il savait qu’en pareille circonstance, il était préférable de rester inconscient – Blue se réveilla le lendemain matin avec une crampe à la nuque et une botte sur son entrejambe. Il n’était pas certain de savoir lequel de ces deux faits était le plus inquiétant, mais il songea que l’homme immense et à moitié nu qui le regardait de haut, une machette à la main, était sans doute capable de bien pire.

   - Hello, dit Blue.

   - Guten Morgen, répondit l’homme avec un sourire aussi gai que le smiley jaune géant tatoué sur sa large poitrine. Je vous trouve vraiment wunderschön, mais si vous faites du mal à mes amis, je vous découpe en rondelles. OK ?

   Apparemment, ça l’était. L’homme se détourna et se dirigea vers l’enclos, que Blue fut presque aussi surpris de voir que la lumière du jour ou ce hachoir. Il n’avait pas voulu dormir. Pas avec son frère accroupi tout près dans l’obscurité, attendant sans doute l’occasion de l’étouffer. Cependant, étant donné que Blue était toujours vivant et sans blessure, il conclut que le bon sens l’avait emporté. Peut-être même la décence. Mais il en doutait. Daniel, bien évidemment, savait qui il était. Tout simplement génial.

 

3/   Résumé

   Blue Perrineau est un membre actif de l’agence très spéciale de détectives Dirk & Steel. Spéciale ? Et pas qu’un peu ! Ses membres ont certaines… comment dire… particularités. Celle de Blue est d’être électrokinésiste.

   L’affaire qui se présente à lui n’est pas habituelle. Sur son lit de mort, son père lui réserve une surprise de taille : Blue à un demi-frère. Le mourant lui fait une requête, le retrouver. Facile pour un détective, non ? Si seulement c’était aussi simple…

 

Descriptif

Editions J’ai lu Darklight 9505 année 2011 ISBN 9782290022603, Bon état général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 12,2x18,2 cm, 448 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser