SAUNDERS Charles R. - Imaro

Réf: fh-gaf12
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Imaro » Charles R. Saunders, 1981.

Traduit de l’américain par Michel PAGEL

Extrait

1/   Imaro fronça les sourcils en voyant la grande et mince silhouette s’approcher de lui, au travers des hautes herbes. Il lança un coup d’œil rapide vers Kulu, la ngombé qui lui avait été confiée. La vache aux longues cornes ne se détourna pas du foin brûlé par le soleil où elle paissait.

   Tout au long de la tache dorée qu’état le Tambururé, les garçons Iiyassai gardaient des troupeaux de ngombés épars. L’importance de celui qui leur était attribué variait selon leur âge et leur progression dans le mafundishu-ya-muran. Certains, proches de l’olmaiyo, avaient à leur charge vingt ngombés ou plus. Les plus jeunes, enfants maigres à la peau brune, qui avaient tout juste commencé leur entraînement de guerrier, ne se voyaient confier qu’une seule des précieuses vaches.

   Imaro avait maintenant bien plus de quatorze ans, pourtant il ne s’occupait que de Kulu, Kanoko, le garçon qui s’approchait de lui, avait le même âge et était néanmoins chargé de onze ngombés. Il ne manquait jamais de la rappeler à Imaro – cela et tous les autres signes de sa basse condition chez les Ilyassai.

   Kanoko traversa avec insolence la frontière invisible délimitant le territoire au-delà duquel seul un Ilyassai pouvait aller. Dès le début du mafundishu-ya-muran, on apprenait aux jeunes Ilyassai que tout autre être vivant – guerrier, animal ou démon – qui approchait à portée de javelot d’un ngombé devait être abattu.

 

2/   Résumé

   Dans cet univers, l’Afrique s’appelait Nyumbani et des horreurs sans nom se tapissaient sous le couvert de ses jungles et dans l’océan herbeux de ses savanes. C’était une terre sauvage et dure pour les tribus humaines qui y vivaient, perpétuellement en bute aux attaques d’êtres malfaisants et surnaturels, une terre sur laquelle il fallait être un guerrier accompli pour survivre. Et le plus grand d’entre eux se nommait Imaro… Imaro de la tribu des Ilyassai, Imaro le banni, Imaro le légendaire héros d’un continent hors du temps !

   Avec ce roman commence une saga épique où le « vécu d’un Rider Haggard s’allie avec la fougue d’un Robert Howard pour donner l’une des œuvres les plus attachantes de l’Héroic Fantasy des années quatre-vingts et propulser son auteur, Charles Saunders, parmi les meilleurs écrivains actuels du genre ? une réussite incontestable.

   Né en 1946 aux USA et décédé en mai 2020, Charles R. Saunders a acquis la nationalité canadienne en 1975. Il a commencé à écrire à la fin des années 70 et la quasi-totalité de son œuvre concerne le cycle d’Imaro où sa connaissance approfondie du folklore, de la culture et des mentalités africaines lui a permis de renouveler avec le plus grand bonheur les thèmes de base de l’Héroic Fantasy.

 

Descriptif

Editions Garancière Aventures Fantastiques 12 année 1986 ISBN 2734001438, Etat général Correct, couverture souple, tranche et dos passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché grand format de 12,2x20,2 cm, 288 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser